Bio

Vous parlez de moi, de mon âge, de mon poids… mais pourquoi ? En revanche, vous parlez de rêves, d’émotions, d’ambitions, de ce « je ne sais quoi » qui dès qu’il vous tient, ne vous lâche plus… alors là oui !

Comme l’a dit Jacques Brel :
« Rêver un impossible rêve, telle est ma quête […] lutter toujours ».

Voilà les mots que nous ressentons lorsque nous laissons parler notre coeur. Ce coeur qui comprend, qui n’oublie pas comme il est bon de rêver. Même lorsque nous lui fermons les yeux, il est là, il bat pour nous faire vivre, mais faut-il encore l’écouter…

On se dit trop souvent : « avec des ‘si’ on referait le monde ». Il ne tient qu’à nous de prendre les choses en main et d’avancer. Il y a en nous un rêve qui sommeille et qui ne demande qu’à se réveiller. Chacun de nous peut y accéder, même si pour cela il faut « lutter toujours ».

Cassie Lou